C’est assez marrant, j’ai presque failli oublié l’article le plus important de ce blog puisque c’est le thème de ce blog. Alors la question “Comment investir son argent ?” ou « dans quoi investir? ». Il y a de nombreuses réponses à cette question que je vais tacher de répondre au fur et à mesure des articles.

Dans un premier temps, il faut déjà définir quelles sont les sources de notre argent. La source la plus commune d’argent est les revenus issus de son travail. 

Toutefois, ce n’est pas la seule. Prenons une seconde pour les définir.

  • Le travail
  • Les intérêts
  • Les dividendes 
  • Les plue-values (achat / revente)
  • Les royalties

Dans ce blog, nous allons ignorer la source de revenus issue du travail. Même si on risque de beaucoup parler d’utiliser cette source de revenus pour en créer de nouvelles

Les revenus stipulés plus haut ont des caractéristiques différents et surtout une origine différentes.

L’origine de nos ressources

Regardons :

L’origine des revenus :

  • travail est le temps
  • intérêts est un capital
  • dividendes est la propriété
  • plue-values est propriété
  • royalties est aussi la propriété

Vous remarquerez que les revenus issus du travail ont la particularité de consommer du temps de manière constante puisqu’on nous rémunère par rapport au temps passé (je simplifie). Les autres revenus sont différents sur ce point puisque le temps consommé n’entre peu (ou pas en considération) dans les revenus hormis dans la mise en place de ceux là.

Le but de ce blog est d’aider à la mise en place de nouvelle source de revenus.

Si on regarde les sources de revenus suivantes :

  • Intérêts
  • Dividendes
  • Plue-Values

Elle demande toutes un capital de départ et semblent être proportionnelles à ce capital de départ .Plus le capital investis est élevée plus les intérêts sont élevés. Ca parait logique

C’est vrai oui et non, car il y aussi la rentabilité qui rentre en ligne de compte et le risque associé.

La rentabilité et le  risque

Sur la rentabilité, une idée reçue est que la rentabilité récompense la prise de risque. Et donc que le point de départ de la rentabilité est le risque. Plus je prends de risque, plus je serai rentable.

C’est FAUX. 

Déjà la notion de risque est souvent confondu avec le manque d’information ou de connaissance. 

L’évaluation du risque doit déjà être analysé entre le risque intrinsèque et le risque d’information.

Exemple

Pour simplifier :

Imaginons qu’une personne vous demande 100 € et annonce qu’elle va vous les rembourser la semaine prochaine. Vous ne la connaissez pas cette personne

Le risque est assez élevé car on ne sait pas pourquoi elle demande cet argent et comment elle va nous rembourser.

Imaginons maintenant que nous connaissons cette personne.

Vous connaissez cette personne, elle a un travail. elle est dans une situation stable. Peu de risque qu’il ne soit pas en mesure de vous rembourser cette somme. Elle n’est pas disportionné à ses revenus.

Le risque est assez faible.

La différence entre les deux situations n’est pas la situation de la personne mais les informations autour de la situation. Le niveau de risque est le même puisque nous parlons de la même personne. Mais le ressenti est complètement différent car nous avons des connaissances supplémentaire.

L’un des objectifs de ce blog est d’apprendre à minimiser le risque associé au manque d’information.

Dans chaque investissement il existe un risque. Le but est de minimiser le risque tout en maximisant la rentabilité. De plus, il faut connaître le niveau de risque que nous sommes prêts à accepter. En effet, certains profils sont enclins à accepter un risque de perte de 10% (ou une chance sur 10) alors que d’autres ne peuvent aller au dessus de 5% (une chance sur 20).

Avant d’investir, il faut que chaque personne établisse le niveau de risque qu’ils sont prêts à prendre. De part, cette tolérance au risque, les choix d’investissement devront être adapté.

Le capital de départ

A ce moment, vous devez vous dire qu’il vous n’avez pas l’épargne nécessaire pour investir. Ce n’est pas idéal mais ce n’est pas catastrophique. 

Vous remarquerez que je ne parle pas de montant car c’est assez rare de trouver une personne qui dit j’ai assez d’épargne. On en veut toujours plus.

La chance que nous avons actuellement est qu’il existe un nombre d’investissement que nous pouvons réaliser sans capital initial conséquents.

Il est possible d’utiliser un emprunt immobilier pour acheter un appartement, on peut utiliser des crédits à la consommation pour investir dans d’autres biens (ou miser sur des plue-values).

Bon nombre d’investissements sont maintenant accessible à partir de montant dérisoire (crowdfunding ou crowdlending).

Pourquoi investir ?

Alors je retourne la question pourquoi ne pas investir ? Car on a peur de perdre. Alors oui, on peut perdre et on va perdre. Je préfère être clair sur ce sujet. En investissement, vous allez perdre mais le but est de gagner plus que ce que nous allons perdre.

Pour faire une comparaison avec le sport, avez-vous vu des sportifs qui n’ont jamais perdu de leur carrière. Moi non. Même les plus grands champion ont essuyé des échecs. Mais ce n’est pas une raison pour ne rien faire !

Car on ne pense pas avoir les connaissances.

Alors la c’est le plus simple, l’information n’a jamais été aussi disponible. Les connaissances, il suffit de se s’intéresser pour les obtenir. Il existe des livres, des forums, des blogs sur tous les sujets.

Maintenant, comment investir son argent ? 

Il existe plusieurs possibilités dont on va parler dans ce blog. Les principales sont :

  • La bourse
  • L’immobilier 
  • Les commerces
  • Le financement participatif

Je vous invite à lire les autres articles de ce blog pour en savoir plus sur chaque thème. Par exemple, l’immobilier, le financement participatif, etc.