Vous avez probablement entendu parler des robo-advisors.Si non, vous pouvez quand même continuer à lire. Je pense à vous !Si oui , la question que vous vous êtes posé est : Faut-il utiliser un robo advisor ?

Je reviens tout de même sur la définition d’un robo advisor. Un robo advisor est un conseiller robot (merci la traduction littérale). Ces robots proposent des services de conseils financier aux particuliers. Ils fonctionnent à l’aide d’algorithme qui permette de cibler un profil, un objectif et une ligne de conduite que le robot va suivre. Ces algorithme vont aussi suivre un certains niveau de règle qu’on leur ont été programmé pour vous conseiller. 

Les robo advisor au final vont plus loin que du conseil puisqu’il propose de la gestion pilotée. C’est à dire, ils prennent une partie de votre épargne et la place selon les règles que vous avez définis et votre profil. 

L’avantage de cette méthode est que l’offre est assez attractive. En effet, votre épargne va être pilotée de manière autonome par un robot qui a été configuré par un “expert” (je suppose que dans toutes les offres de robo advisors, ils doivent tous expliquer que c’est les meilleurs financiers qui ont défini les algorithmes).

Alors maintenant pour répondre sur est ce qu’il faut utiliser un robo advisor ? 

Je retiens quelques critères afin de juger les robo advisor :

  • L’accessibilité
  • Les frais
  • Les supports d’investissement

Accessibilité

Comment noter l’accessibilité des robo advisor. C’est assez simple, il faut que leur plateforme soit clair et sobre. Vous devez comprendre qu’elle est leur offre. Ce qu’elle comprend et ce qu’elle ne comprends pas. 

En effet, il ne faut surtout pas déléguer la gestion de votre patrimoine à une plateforme/entreprise dans laquelle la visibilité est flou.

Par ailleurs, il faut que leur frais soit inférieur à un Conseiller en Gestion de Patrimoine (CGP) mais aussi accessible depuis son canapé. Avec internet cela tombe bien.

La gestion de l'épargne pilotée par des robots

Les frais 

Alors c’est assez simple, il faut que les frais soit le moins élevé possible. En effet, les frais qui vous seront prélevé vont grever votre rentabilité. Plus les frais seront élevés plus vous partirez de loin. Pour donner un ordre d’échelle, il faut être inférieur à moins de 1% de frais.

Les supports d’investissements

Les supports d’investissement qui sont INDISPENSABLES pour un contribuable Français sont :

  • Le PEA
  • Le compte titre 
  • L’assurance vie

Conclusion

Maintenant que nous avons vu les critères pour choisir un robot advisor. Quelles sont les robo advisor en France. 

Sur ce sujet la, il y a 3 principaux robo advisor en France :

Si vous voulez creuser l’utilisation des robo advisor. Il faut savoir que les principaux sont ceux américains :

Je ne vais pas vous parler pour l’instant de plus de ces robo advisor car j’ai des difficultés à vous présenter un service que je n’ai pas testé (pour l’instant). Alors faut-il utiliser un robo advisor ?

J’ai personnellement décidé de ne pas utiliser un robo advisor car je préfère utiliser des ETF en direct (attention mon approche est personnelle) et donc une gestion plus « active » que l’utilisation d’un robo advisor.

Toutefois, l’utilisation d’un tel service peut être utile si vous avez du mal avec le second piller des finances personnelles (cf cet article).